Accueil Maternité C’était il y a déjà un an… mon petit bébé

C’était il y a déjà un an… mon petit bébé

par mamande4
la naissance de son bébé

N°4 vient de fêter son premier anniversaire. Un an c’est pas bien grand encore. C’est un premier cap, une belle étape symbolique. Celle qui fait passer nos bébés à de petits enfants… Et maintenant que n°4 devient petite fille, moi je me rappelle comment c’était il y a un an…

Il y a un an…

Il y a un an, je ressentais la lassitude de fin de grossesse. J’en avais marre de ce gros ventre car j’avais l’impression que le moindre effort me coûtait beaucoup. Je me sentais fatiguée. Mais je voulais profiter de cette dernière grossesse un maximum, sachant qu’elle serait la dernière…

Il y a un an, je triais les affaires de bébé remontées de la cave. Je m’interpellais encore de la si petite taille des vêtements (pourtant j’aurais dû être habituée pour le quatrième). Laver, plier, ranger ces affaires me faisaient penser à la naissance des trois grands. Sans être beaucoup utilisés, ces vêtements symbolisent de jolis moments remplis d’émotion !

Il y a un an, j’avais encore 6 mois de congé maternité devant moi, ce qui me semblait une éternité. De cette période, j’en suis maintenant souvent nostalgique. Je repense régulièrement à tous ces petits instants passés auprès des enfants. La facilité de rencontrer des amis, faire des courses ou bouquiner dans la journée. Et surtout d’être un peu plus apaisée dans la gestion du quotidien, avec un peu plus de temps devant soi…

Il y a un an, je me rappelle l’excitation des enfants quand je suis partie à la maternité : le bébé allait naître. La joie qui brillait dans leurs yeux lors de la rencontre avec leur petite sœur. Leur excitation (encore) pour l’annoncer à l’école et pour présenter le bébé à leurs maîtresses.

Il y a un an, je me souviens des moments de stress à la maternité. Quand ils ont pris n°4 pour 24h en néo-natalité, car ils trouvaient qu’elle respirait mal. Je ne savais pas ce qu’il se passait, et je n’étais pas près d’elle… J’ai eu peur même si pour moi elle semblait bien. Au final, il s’agissait seulement d’une forte quantité de glaires qu’elle avait avalé et par précaution elle a eu le doit un check-up complet. J’ai été vite rassurée, mais ces 24 heures ont été très longues..

Il y a un an, je replongeais dans les plaisirs d’avoir un nouveau né à la maison. Le porter contre soi, sentir son odeur, le regarder dormir les bras en l’air…  Ces premiers moments qui ne durent vraiment pas longtemps au final.

Il y a un an, je crois me rappeler vaguement la fatigue que je devais affronter.. Vaguement ? je plaisante évidemment, car elle était terrible ! Bien qu’étant préparée, ces moments paraissent toujours durer trop longtemps, avec l’envie folle de dormir une nuit complète ! Chaque heure de sommeil gagnée devient alors une grande victoire !

Il y a un an, j’appréhendais le nouvel équilibre à mettre en place à la maison. J’imaginais que nous allions plonger dedans sans comprendre (ce qui a été le cas), mais j’avais confiance que les choses se mettraient dans l’ordre naturellement.

 

Et maintenant ?

Un an après, je me rappelle tous ces moments avec bonheur, sans en être nostalgique pour autant. Quand je vois des femmes enceintes ou des bébés tout jeunes, je ne ressens aucune envie. Je me sens déjà passée à autre chose, à l’étape d’après.

Le sentiment d’être au complet : un, deux, trois et quatre enfants, ils sont tous là !

 

0 0 vote
Évaluation de l'article

You may also like

S'abonner
Notifications
guest
7 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
CéciliAcidulée

Déjà un an, c’est fou ce que le temps passe vite ! Je te trouve très sereine et posée dans ta réflexion et c’est tant mieux 🙂
Encore joyeux anniversaire à ta puce.

Quatre Poussins

Pffff, mon petit quatrième à eu deux mois il y a trois jours, et je te rejoints sur le fait que j’ai beau essayer de profiter de chaque instant sachant que c’est le dernier, j’ai quand même l’impression qu’il va passer son bac la semaine prochaine…

Esthel

Oh ! Nos quatrièmes ont le même âge à quelques jours près 🙂 Je ne sais pas encore vraiment si je suis nostalgique ou pas de “il y a un an”, j’ai l’impression d’en avoir bien profité… mais en même temps j’ai une petite pointe de nostalgie quand je repense aux tout premiers temps de mes enfants.
Par contre, je ne me suis jamais dit que c’était “le dernier”. Peut être qu’il le sera, peut être pas…

Marie

Magnifique article ! Je découverte ton blog aujourd’hui et c’est une belle surprise !

A bientôt, Marie

7
0
Nous serions ravi de connaître votre avis ! Cliquez ici pour commenter !x
()
x