Accueil Famille nombreuse Et si notre position dans la fratrie déterminait nos amitiés ?

Et si notre position dans la fratrie déterminait nos amitiés ?

par mamande4
Les frères et soeurs

Avez-vous déjà pensé que vos relations pouvaient être déterminées par votre fratrie ? Je pourrais même dire : dis-moi quel caractère ont tes amis, et je te dirais quelle position tu as dans ta fratrie… Je ne suis pourtant pas voyante de profession et je vous garantis que je n’ai pas de boule de cristal.

La fratrie est un sujet qui m’intéresse beaucoup. Je trouve cela fascinant de voir mes enfants évoluer, développer chacun leur singularité, et trouver leur mode de fonctionnement ensemble. Qu’il soit conscient ou inconscient, renforcé par leur caractère propre et leur environnement, le rang de naissance aura aussi un rôle important dans leur personnalité.

 

Une forte hérédité dans la personnalité, bien évidemment…

A la naissance de n°1, nous n’étions pas particulièrement stressés. Avec du recul, je pense qu’on était assez zen, une fois les pleurs des premiers mois passés. Pas de stress, pas beaucoup d’inquiétude, et beaucoup de temps (forcément) à consacrer à notre enfant. Cette période n’a pas non plus duré longtemps car afin de favoriser les jeux, le partage et la complicité, nous souhaitions avoir des enfants rapprochés.

Quand n°2 est né, j’avais en tête que rien ne ressemble plus à un bébé qu’un autre bébé. Les premiers mois étaient comparables, à peu de choses près. Moi, dès les premiers temps, j’étais effectivement plus sereine. Et je me rappelle avoir été stupéfaite, de voir très tôt, les différences de caractère que n°2 pouvait avoir avec son frère. Naïvement, je ne me rendais pas compte qu’on pouvait le voir si tôt ! Suite à la naissances des filles, nous avons fait le même constat et bien entendu c’est ce qui fait la richesse de nos enfants.

Des études relèvent que le facteur génétique façonne au moins pour moitié la personnalité. Pour le reste, d’autres facteurs rentrent en compte dans le développement de ce que nous sommes : notre environnement, notre famille, nos amis et notre rang de naissance. Et c’est la combinaison de l’ensemble de ces facteurs qui nous rend unique.

 

La fratrie et la personnalité

Alors quel est l’impact du rang de naissance dans la personnalité ?

En tant que parent, notre rôle est de faire attention à l’équilibre dans la fratrie. A ce que les enfants trouvent leur place et s’épanouissent. Ensuite, les enfants grandissent, chahutent, se disputent, deviennent complices et partagent beaucoup. Énormément même. A commencer par leurs parents.

Bien qu’en étant à l’écoute et en apportant à notre enfant ce dont il a besoin, l’égalité entre frère et sœur est impossible. Sans favoritisme, le petit dernier fera des choses bien avant l’ainé au même âge. Il est emporté par la fratrie et suivra beaucoup plus vite. Il est beaucoup plus facile d’interdire les bonbons avant un certain âge à un ainé, qu’à un dernier… De l’autre côté, l’ainé aura aussi son lot de privilèges. Et il ne récupèrera jamais le pull de son petit frère, par exemple !

Finalement, il me semble qu’on est pragmatique face aux situations, et que c’est naturellement que la famille trouve son mode de fonctionnement. Alors entre mamans, quand il nous arrive de parler de nos enfants (ce qui n’arrive jamais) (bien évidemment !), on partage aussi les traits de caractère de nos enfants. En tant que parent, c’est fascinant de voir le développement de leur personnalité et les forces de chacun. Au départ, je trouvais cela surprenant, voire perturbant, de voir que je les retrouvais dans les grandes lignes chez mes enfants. Suivant la position dans la fratrie.

Bien évidemment, ces traits de caractère ne résument pas la personnalité des enfants. Néanmoins, il est intéressant de noter les similarités en fonction de sa place dans la fratrie. A chaque place, les ajustements liés à la vie de famille sont nécessaires !

Sans rentrer dans les clichés :

  • l’ainé serait consciencieux, pour l’équité, combattif, énergique, meneur, un peu angoissé, organisé  => c’est le fait d’avoir été le premier et d’avoir été au centre de l’attention !
  • le cadet serait plus créatif, indépendant, avec un tempérament fort,  je pourrais même ajouter plus “free style” ! => il faut bien se démarquer pour sortir du sillon de l’ainé !
  • le benjamin, ou petit dernier serait plus charmeur, comique, séducteur, réfléchi, désinvolte, bavard => si le parent a moins de temps pour lui, il trouvera une manière d’apporter l’attention sur lui !

 

Position dans la fratrie : le reflet dans nos amitiés

Pour conclure et revenir au point de départ de cet article, c’est que si notre position dans la fratrie détermine une partie de notre personnalité, elle agira aussi sur nos relations sociales.

Une amie, qui est l’ainé de sa fratrie, me faisait remarquer un jour que tous ses amis (presque) étaient des ainés. Que naturellement, les affinités s’étaient faites ainsi, car ces personnes lui ressemblaient plus, question caractère. A mon tour, j’ai analysé mon cercle d’amis. Je suis la troisième de la fratrie et devinez quoi ? quasiment tous mes amis sont des derniers de fratrie ! Bien sûr, il y a des exceptions, mais ne serait pas l’exception qui confirme la règle ?

Ce n’est pas surprenant, mais car comme le dit le vieil adage : “Qui se ressemble, s’assemble” ! Mais cela fait sourire, quand on s’en rend compte. Je m’amuse régulièrement à évoquer le sujet autour de moi. Les gens réfléchissent et généralement tout le monde en vient à la même conclusion. Incroyable, non ?

A votre tour, ça marche aussi pour vos amis ? Convaincus par l’impact de notre rang de naissance sur notre personnalité ?

 

Le rôle de la fratrie

0 0 vote
Article Rating
22 commentaires
2

You may also like

S'abonner
Notifications
guest
22 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Quatre Poussins

Mais, mais… c’est pourtant vrai que ça marche ton truc ! La plupart de mes ami(e)s sont les derniers de leur fratrie, j’avais jamais fait gaffe 🤔
Je viens de publier un billet sur la façon dont on éduque nos enfants (en fonction de leur place ou non…), et je n’ai évidemment pas fait le parallèle avec leurs amitiés. Mais je vais m’empresser de faire un sondage autour de moi pour vérifier ta théorie 🙂

Picou

Ecoute, ça ne marche pas à chaque fois mais c’est vrai que la plupart du temps mes amis sont les derniers, comme je le suis moi même! En tout cas ton analyse est intéressante!

Dinette et Paillettes

Ah bein tiens, je n’y avais jamais prêté attention mais oui effectivement dans la majorité des cas ça fonctionne ! Une belle réflexion en tout cas !

CéciliAcidulée

Ta réflexion est pertinente ; Je n’y avais, pour ma part, jamais prêté attention. L’équation s’avère exacte dans la majorité de mes amitiés ceci dit !

Maman Lempicka

Je dois être la dissidente de service, car ici, ça ne fonctionne pas: je suis amie avec de très nombreux aînés alors que je suis celle du milieu! Serais-je une aînée ratée? 😀 Je me reconnais en tout cas dans la description de l’aîné et du cadet, mais pas du tout dans celle du dernier!

Emilie

Deuxième d’une fratrie de trois je viens de passer en revue le rang de naissance de mes amis. Résultat : aucune tendance identifiée, autant d’aînés que seconds, de petits derniers voir d’enfants uniques. Cependant pour chacune de ces personnes je connais la raison qui nous lie et que je rattache facilement à son rang.

3 kleine grenouilles

Je viens de vérifier pour mes amis, ça ne marche pas vraiment, je suis la dernière de quatre enfants et j’ai à la fois des aînés, des enfants uniques, des enfants du milieu et des petits derniers parmi mes amis. Pour mes enfants, je n’ai pas non plus l’impression que ça se vérifie vraiment. Quant aux traits de personnalités, chez nous, la situation est différente du fait des problèmes de santé de la petite. Notre moyenne essaie depuis toujours de tout faire comme son frère qui a trois ans de plus qu’elle et je retrouve certains “traits de personnalité d’aînée”… Lire la suite »

Johanna au presque parfait

J’ai adoré un livre sur le sujet de la place dans la fratrie, mais son titre m’échappe… le connais-tu?
Mais je suis pas convaincue par ta théorie (bien que je considère l’échafaudage de théories comme un grand bonheur de l’existence). Avec 45% de familles à 1 enfant, 38% de familles à 2 enfants, et 12% à 3, ta theorie marche statistiquement pour les aînés et les derniers et beaucoup moins pour les enfants du milieu … trop rares pour tomber sur d’autres “du milieu”…

Céline (Maman du 21ème siècle)

Oui, je suis l’ainee et c’est le cas de la plupart de mes amis, mais pas tous. 😉

Allegretto

Je m’étais déjà fait la réflexion concernant mes amies qui sont pour la plupart des ainées comme moi ! Pour les traits de caractère des enfants, je retrouve bien mes trois garçons : l’ainé est très organisé, le deuxième a une imagination débordante et le troisième est bavard et … crie pour se faire entendre ! Après ils ont tous les trois une forte créativité.

Madae Bobette

Ton article est très intéressant et fait pas mal réfléchir! J’ai fait le test sur mes amis, ça fonctionne environ 1 fois sur 3… J’ai peut-être un problème de personnalité en fait? 😉

22
0
Nous serions ravi de connaître votre avis ! Cliquez ici pour commenter !x
()
x