Accueil Famille nombreuse Fratrie : quel équilibre à 3 enfants ?

Fratrie : quel équilibre à 3 enfants ?

par mamande4
fratrie, famille nombreuse

Avoir au moins 3 enfants a toujours été une évidence pour PapaDe4 et moi. Si les trois premiers étaient une évidence, le n°4 n’était jamais très loin dans nos têtes. C’est aussi pour cette raison que les trois premiers sont rapprochés, avec 2 ans d’écart à chaque fois. Même à trois, l’équilibre de la fratrie n’a jamais été en jeu.

Pourtant autour de nous, j’ai beaucoup entendu des parents dire qu’ils préféraient un nombre d’enfants paire pour avoir un équilibre entre les enfants. Qu’en est-il vraiment ?

Maintenant qu’ils grandissent, j’aime regarder comment fonctionnent nos enfants entre eux. Est-ce que 3 enfants déséquilibre les relations ? Venant moi-même d’une fratrie de 3, mais un peu déstructurée, je sais que l’ordre de naissance peut être déterminant, mais que les relations entre frères et sœurs peuvent avoir un impact énorme sur les comportements plus tard. Ainsi, je suis très attentive aux liens qu’ils tissent entre eux et à la proximité qu’ils créent et entretiennent.

fratrie, 3 enfants

Quel équilibre de la fratrie ?

Chez nous, il y a 2 garçons 1 fille. Les garçons ont toujours beaucoup joué ensemble et partagent la même chambre. Maintenant que n°3 a bientôt 4 ans, elle prend plus de place et interagit complètement avec ses frères. Et c’est là que je vois qu’ils n’ont pas encore trouvé un rythme à 3. Soit ce sont les 2 grands qui jouent ensemble à des vrais jeux (de sociétés, de voitures, des jeux qu’ils inventent ou autres…). Soit ce sont les 2 petits ensemble, mais plus prêts à faire les fous et le bazar qu’à réellement jouer ! Et autant n°3 a tendance à vivre sa vie quand les 2 grands jouent (peut-être est-ce naturel pour elle de ne pas faire partie de leurs jeux ?) ; autant n°1 accepte difficilement de ne pas faire partie du jeu des petits. Et cela ne se termine pas toujours bien…

On sent aussi que c’est moins naturel pour n°1 de jouer avec n°3. Ils n’ont que 4 ans d’écart mais clairement leurs envies et besoins sont différents. Ils ont été seuls en juin pendant 2 jours. Et j’ai trouvé que c’était super car cela les incitait plus à créer du lien ensemble, n°2 n’étant pas là pour le faire. La prochaine étape serait de les voir vraiment jouer tous les trois ensemble (pas seulement se tourner autour) !

Alors le week-end, quand ils demandent à dormir tous les 3 dans la même chambre, on trouve cela plutôt sympa qu’ils veulent être tous ensemble. C’est le bazar pour s’endormir mais ils sont heureux d’être tous les 3 et cela change du quotidien. C’est dans ces moments là qu’ils commencent à former une unité, qu’ils ne veulent pas en laisser un de côté. Évidemment 3 enfants peut apparaître bancal, car un enfant peut facilement être exclu. Mais quand l’un des 3 n’est pas là, les 2 autres demandent sans cesse son retour… Il y en a toujours 1 pour veiller sur l’autre à la maison, à l’école, en famille.. On sent l’instinct de protection qui ressort.. et c’est troooop mignon !

Je craque aussi quand je vois n°1 qui lit des livres à ses petits frère et sœur. Ou quand ils s’aident à faire quelque chose que l’un n’arriverait pas à faire tout seul. Donc, cela ne passe pas forcément par des jeux. Ce sont ces moments du quotidien qui permettent de poser les fondations de leurs relations futures.. Bon je ne dis pas qu’ils ne se disputent jamais (loin de là !!), mais ce sont ces moments que je chéris…

 

Au final, le plus grand défi pour les parents est de réussir l’épanouissement de chacun.

Chaque enfant doit avoir sa place pour s’exprimer et se développer selon ses propres envies. De la compétition ou de la jalousie entre frère et sœur, il peut y en avoir. Ce n’est pas une question de nombre d’enfants, mais plutôt de caractères. Comme on dit dans l’agriculture, on plante en rang serré mais à chacun son sillon ! Et c’est aux parents de le garantir

Et maintenant, on attend n°4. Il va trouver sa place dans cette unité fraternelle et apporter un nouvel équilibre. Les enfants en parlent déjà, mais je pense que ce sera le sujet d’un prochain billet : 😉

Et chez vous, comment cela se passe entre vos enfants ? Vous sentez l’équilibre de la fratrie ? Comment faites-vous pour développer la proximité entre eux ?

0 0 vote
Évaluation de l'article

You may also like

S'abonner
Notifications
guest
6 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Picou

Moi je n’en ai que 2, 2 filles, avec un écart d’âge assez proche pour qu’elles jouent aux mêmes jeux, et puis ce sont deux petits chamallow tout doux qui s’entendent bien, alors malgré quelques inévitables étincelles, tout roule! Mais c’est vrai qu’à partir de 3 une dynamique différente se crée, dès lors que tu peux faire des “groupes”. J’ai 2 frères, plus agés que moi (+5 ans et +7ans), enfants on s’entendait bien mais la différence d’âge et de sexe était souvent trop grande pour qu’on joue vraiment ensemble. Mais devenus adultes, on s’entend très bien, tout ça s’efface… Lire la suite »

Johanna au presque parfait

Ici on vient de passer à 3 enfants. Alors je me suis jetée sur ton article. L’arrivée de notre 3ème à coïncidé avec les 1 ères disputes de n°1 et 2! Aie aie aie aie! Ça va mieux maintenant…Mais je retiens de ton post que dans votre cas, la place de l’enfant du milieu, qui m’a beaucoup interrogée pendant ma grossesse,est plutôt la place enviée! Ça m’a rassure!

Allegretto

Merci pour ce blog que je viens de découvrir ! Ici il y a trois garçons. Il y a en effet beaucoup d’interactions entre eux, et ce n’est pas toujours facile comme vous dites de respecter le caractère de chacun. Celui du milieu est plutôt rêveur, un peu atypique. Les deux autres se ressemblent plus au niveau du caractère. Le dernier a beaucoup de mal à accepter d’être le plus petit et de ne pas pouvoir faire comme les autres. Il voudrait s’identifier à eux ! Je vois que finalement vous en avez 4, est-ce que c’est plus équilibré ?

6
0
Nous serions ravi de connaître votre avis ! Cliquez ici pour commenter !x
()
x