Accueil Un peu de moi Organisation : to-do ou to-don’t List ?

Organisation : to-do ou to-don’t List ?

par mamande4
To-do-list, organisation

Ça y est ! La rentrée est passée, le mois de septembre démarre en fanfare, avec son programme chargé – il faut bien remettre le train en marche. Pour ne rien oublier et tout faire (est-ce possible dans tous les cas ?), êtes-vous plutôt to-do list, post-it ou bullet journal ? Dernièrement, je lisais un article sur slate.fr parlant de l’addiction que l’on pouvait avoir à ces méthodes et ses effets pervers. Cet article m’a fait réfléchir à comment je fonctionnais, et me suis rendue compte que j’étais plutôt freestyle…

Personnellement, je n’aime pas les post-it car ça finit par ne plus coller et ça traine partout. Du bazar, y en a déjà suffisamment à 5 à la maison (et 6 dans quelques mois, je n’ose imaginer !)..

Pour tout noter ?

Je n’ai jamais vraiment eu d’agenda, ne pensant jamais à écrire dedans et en me fiant à ma bonne mémoire.. mais voilà que soit je vieillis, soit il y a plus de choses à retenir et il arrive que ma mémoire me joue des tours. Avant, j’étais considérée comme LA mémoire de mon entourage (en quelle année c’était … ? tu te rappelles le nom d’untel ? Son n° de téléphone ?) mais ça c’était avant… avant les enfants et le boulot, pour lesquels les choses à penser ne cessent de s’accumuler (sans revenir sur cette fameuse charge mentale…). J’essaie alors les applis smartphone, mais ne suis pas encore assez 2.0 pour cela. C’est aussi pour cette raison que j’aime avoir un petit carnet dans mon sac pour noter… mais plus style liste : les livres à lire, les films/séries à voir, des idées de cadeaux… car ça c’est sûr, j’oubliais tout ! Donc je note et je note. Mais encore faut-il se rappeler aussi de regarder ce qu’on a noté.. entre le carnet et le téléphone ..

Alors là je me dis qu’il serait bien que je commence une to-do-list..

C’est comme au bureau, j’ai tout en tête et puis un moment je me dis que ça commence à partir dans tous les sens et donc je me mets à faire une to-do list… dont avouons-le, le seul plaisir est de barrer les tâches avec la satisfaction de leur réalisation.. et pendant qu’on la réalise de se dire qu’on va pouvoir la barrer ! une de moins !

To-do-list, organisation

Alors oui, la to-do list est parfaite pour diminuer un peu cette charge mentale…  Car y a des choses que je note pas (comme les rdv à prendre pour les enfants). Et semaine après semaine, je me dis “mince, je ne l’ai pas encore fait !” Au moins de l’écrire je ne l’ai plus en tête.. mais l’écrire ne veut pas dire la réaliser non plus ! (vous me suivez ?)

Et donc les effets pervers dont parlait l’article sont notamment :
– les tâches qu’on ne peut faire avant de les avoir écrites sur sa to-do pour montrer sa productivité (heureusement je n’en suis pas là !)
– les tâches qu’on s’habitue à écrire, et on passe son temps à les reporter d’une liste à l’autre. Un peu comme ma collègue qui avait des to-do list longues de plusieurs pages et qui passait un temps considérable à les reprendre au propre..
Passons-nous finalement plus de temps à gérer les to-do list qu’à faire ce qui est dessus ?

C’est là qu’arrive le fameux “Bullet Journal”. Moi qui adore les listes, je me dis ce serait parfait. Car on l’organise comme on veut et il nous ressemble… Mais il s’agit aussi de reporter les tâches non faites d’une fois sur l’autre ! Retrouverait-on le même effet pervers ?

Peut-être que la solution serait tout simplement d’avoir une to-don’t list : la liste des choses qu’on sait qu’on ne fera jamais.. ou dans tous les cas pas prochainement. Vers une libération de l’esprit ?

Et vous, quelle est votre organisation ? Comment fonctionnez-vous pour penser à tout ?
Vous arrive-t-il d’oublier des choses ?

to-do list, organisation personnelle

Rendez-vous sur Hellocoton !

0 0 vote
Évaluation de l'article

You may also like

S'abonner
Notifications
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
0
Nous serions ravi de connaître votre avis ! Cliquez ici pour commenter !x
()
x