Accueil Un peu de moi Le blues du retour de vacances

Le blues du retour de vacances

par mamande4
Enfants à la mer

Après deux semaines de vacances de Noël, il a été difficile de remettre les enfants en route pour l’école. Difficile de se réveiller pour se préparer et reprendre le rythme pour l’école. Contre toute attente, il a été difficile pour moi également de voir partir tout ce petit monde à l’école et au travail. Quel calme de me retrouver seule avec mon petit n°4 !

Le blues du retour des vacances en famille

Après Noël, nous sommes partis tous les six en Bretagne, dans la maison de ma belle-famille. Cette maison, nous y allons tous les étés quelques jours car c’est l’endroit où les enfants ont l’occasion de passer du temps avec leurs cousins ; pour leur plus grand bonheur. Cette maison est parfaite pour l’été, dans un endroit assez isolé, pas très loin de la plage. Nous pouvons y puiser calme et repos. Qu’en était-il en hiver ? Et bien c’était top ! J’ai adoré le temps hivernal sur les côtes bretonnes.

Tempête en Bretagne

Les enfants se réveillaient tard (enfin 8h, ce qui est tard pour eux, et donc grasse mat’ pour nous car n°4 dormait encore). Pas trop le temps de trainer ensuite, car ils étaient très en forme. Entre sortie, promenades, jeux ou activités : pas le temps de s’ennuyer dans la journée. N°4 n’était pas toujours coordonnée à ses frères et sœur, les journées étaient donc intenses. J’aurais souhaité trouvé plus de temps pour moi, pour rouvrir mon livre par exemple !

Je ne vous cache pas que je me suis dit, vivement la fin des vacances. Pour retrouver le calme, être au rythme de n°4 et avoir du temps pour moi. Ne plus entendre les enfants (trop) crier, ne plus avoir gérer les éventuelles disputes. Mais voilà, que nous y sommes et ce qui me manque, c’est cette agitation.

Revoir la mer. Sentir les embruns sur soi. Entendre le bruit des vagues s’éclater sur les rochers. Voir les enfants courir sur la falaise. Être plus proche de la nature. J’avoue que j’ai bien été aidée par les tempêtes pour ressentir ces émotions. C’était vraiment fantastique d’assister à ce déchainement de l’océan. Ce grand bol d’air frais iodé était exactement de dont j’avais besoin.
Malgré un rythme encore fragile et l’agitation des enfants, j’avais également besoin de passer du temps à six. Que l’on soit ensemble hors de la frénésie parisienne et du quotidien qui nous fait courir. Même si, comme à la maison, on s’est énervé par moment par manque d’écoute des enfants, ou si l’on doit répéter 100 fois la même chose pour prendre une douche, mettre les chaussons ou encore ranger leur bazar. Passer du temps ensemble pour construire notre vie de famille, saisir ces moments où nous sommes plus décontractés.

Alors oui, actuellement en congé maternité, je profite des instants que j’ai seule avec n°4. Des quelques minutes que j’ai pour moi dans la journée, une fois expédiés les affaires pour la famille et la maison. Ces moments sont également précieux. Mais là, après la frénésie des fêtes et des vacances ensemble, je ressens le blues des vacances. Quel calme dans la maison !

J’attends avec hâte la sortie de l’école et le retour de PapaDe4 le soir. J’ai hâte d’être au WE prochain… Il va falloir attendre une semaine pour revivre tous ces petits moments ensemble et repartir sur un cycle où je serai heureuse de retrouver le calme du lundi matin, après un WE parisien ! 🙂

Cela vous arrive-t-il aussi de ressentir le blues du retour des vacances ? D’avoir besoin de quelques jours pour reprendre le rythme du quotidien ?

Enfants courant sur les rochers

 

 

 

 

0 0 vote
Évaluation de l'article
13 commentaires
1

You may also like

S'abonner
Notifications
guest
13 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Maman Sur Le Fil

J’avoue que non… En général, je savoure les premiers jours… Je me pose, je fais ce que j’ai envie, je rattrape le retard… Puis, petit à petit, je regrette les temps à ne rien faire, à profiter d’eux et alors, j’attends les vacances avec impatience !

Virginie

Frençois

Oh que oui….Le retour au quotidien pique un peu……

Bébé est arrivé !

Moi aussi, j’ai le blues mais c’est parce que je ne veux pas retourner au bureau lol
PS : j’ai adoré tes photos des côtes bretonnes 🙂

Picou

Ici ça c’est fait en douceur, car nous n’avons eu qu’une semaine de congés, la deuxième, les filles allant chez la nounou, nous avons fait une sorte de “rentrée progressive”. Comme nous savions d’emblée que ce serait court et intense, nous nous y attendions donc nous n’avons pas eu de blues de rentrée!

GToch

J’aimerais avoir ce blues <3 Nos temps de vacances à six se limitent aux dix jours de camping que Nous prenons au moi d'août. Sinon Nous retournons dans la famille car Nous sommes loin. J'aimerais que l'on consacre les 3 semaines d'août rien que pour Nous six, mais pour l'instant Papa s'y refuse et je le comprends. Perso je remonte voir la famille et la belle famille à chaque vacances scolaires. Lui ne remonte qu'à Noël **hors WE spéciaux** donc il a ce besoin de les revoir que je n'ai pas. Je ne compte pas le WE car oui Nous… Lire la suite »

Les Délices de Framboise

Oh que oui je le connais ce blues des vacances, ce retour à la réalité après avoir passé une jolie parenthèse en famille !
Je t’embrasse

trackback

[…] de sublime. Cela nous rappelle aussi qu’on est tout petit face aux éléments déchainés ! J’en avais parlé ici (avec de belles photos […]

13
0
Nous serions ravi de connaître votre avis ! Cliquez ici pour commenter !x
()
x