Accueil Un peu de moi Aïe, je suis devenue allergique à l’œuf !

Aïe, je suis devenue allergique à l’œuf !

par mamande4
Allergie à l'oeuf

J’ai mangé des œufs toute ma vie et voilà qu’un beau jour, mon corps a dit stop ! Je n’y croyais pas, l’espérais encore moins, et pourtant l’allergie était là…  C’est une allergie alimentaire très commune chez les enfants de moins de 3 ans (30% y seraient sensibles) mais devenir allergique aux œufs à 40 ans, je pensais que c’était impossible ! Et pourtant, voilà un an que je m’y habitue : je change ma manière de consommer, et surtout de cuisiner. Si au début ce n’était pas simple, voici mon retour d’expérience de ces quelques mois.

 

Comment je me suis rendue compte que j’étais devenue allergique aux œufs ?

Régulièrement après des repas, je ne me sentais pas très bien. J’avais une impression de langue gonflée ou je ressentais des démangeaisons au niveau de la bouche. Je ne savais pas trop à quoi cela était dû. Cela passait vite ensuite. Je ne me posais pas plus de questions que cela.

Un soir, après le diner j’ai fait une énorme poussée d’urticaire. Mais comme cela fait quelques années maintenant, que je me traine des problèmes d’eczema, j’avais mis cette poussée sur le compte de ma peau abimée. Oui, car j’ai peut-être un terrain allergique, mais jamais je n’ai eu d’allergie alimentaire. Je n’y pensais même pas ! Alors pour imaginer que l’œuf pouvait en être la raison, je n’y étais pas du tout…

C’est lors d’un pique-nique que j’ai commencé à comprendre. Après avoir mangé un œuf dur, j’ai ressenti direct les mêmes sensations désagréables que je ressentais dernièrement… Un aliment isolé + même réaction, là mon cerveau a remonté le fil de l’histoire. Ces sensations arrivaient en fait après des plats à base d’œuf.. et même l’urticaire était apparu après avoir mangé un tiramisu…

recettes sans oeufs

Du désespoir à l’acceptation 

J’avoue qu’après avoir fait le lien, je me sentais un peu effondrée. Déjà une allergie alimentaire c’est pas simple à gérer, mais alors être allergique à l’œuf c’est juste une catastrophe : il y en a partout ! Heureusement entre mon œuf dur et mon rendez-vous chez l’allergologue, il s’est passé deux mois… Deux mois qui m’ont permis de cheminer doucement, tout en évitant les œufs… Quand est venu le test allergologique, j’étais donc préparée… bon j’ai tout de même croisé les doigts (espérant secrètement m’être trompée)(mais croiser les doigts ne sert à rien, je vous avoue) : je suis bien devenue allergique aux œufs à 40 ans !

Une fois le verdict tombé, je n’étais plus assommée, car je m’y étais préparée. Bien que ce ne soit pas drôle, je relativise, il y a pire dans la vie. Une allergie alimentaire, ce n’est pas drôle mais on peut vivre avec facilement. D’autant que, l’allergène auquel je suis sensible est « tué » avec une forte cuisson. Aucuns soucis donc pour tous les produits industriels, je n’ai pas besoin de décortiquer les étiquettes en magasin, c’est déjà un soulagement.

cuisiner aux oeufs

Ma gourmandise en a pris un coup

Dans ma cuisine maintenant, il n’y a plus d’œufs cependant. Pas envie de prendre des risques. J’ai dû revoir les recettes de bases : les ajuster ou les écarter. Je me sens chanceuse que cela arrive sous l’ère du vegan, et des recettes sans œufs j’en trouve énormément sur internet. Les œufs se remplacent par tout un tas d’alternatives que je ne soupçonnais même pas !

Bien sûr, mes tentatives n’ont pas toujours été un succès. Je désespère par exemple de trouver une recette de quiche sans œufs qui fasse l’affaire.. Mais pour le sucré, j’arrive à la maison à me faire plaisir… Et c’est le principal, car au restaurant ou chez les amis, ce n’est pas simple. Pas possible de rester discrète sur cette allergie, je dois systématiquement m’assurer qu’il n’y a pas d’œufs… Et je peux vous dire qu’au début je n’avais pas le réflexe, oubliant mon allergie, et j’ai eu des mauvaises surprises…

Maintenant, je suis alerte et un peu plus stressée, donc je fais attention. Il faut avouer cependant que ma gourmandise en a pris un coup… Il suffit de regarder à la carte des restaurants : mousse, fondant, crème brûlée, tiramisu… que des œufs crus voire sous-cuits ! moi qui ai toujours été plus sucrée que salée, cette allergie m’a mise au régime rapidement !! (un effet positif peut-être ?).

devenir allergique

0 0 votes
Évaluation de l'article

A lire aussi...

S'abonner
Notifications
guest

2 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
GToch

Les allergies tardives sont souvent des allergies évolutives. Ici c’est Monsieur qui en a fait les frais… D’un coup il est devenu allergique aux crevettes et autres crustacés. Genre la veille du mariage il a fallu adapter le plat du marié 😉 On pensait que ça tombait du ciel et en fait c’est l’évolution de son allergie aux acariens. C’est la même protéine. Du coup il sait que tout ou tard les escargots vont y passer aussi… alors en attendant il profite de son peut-être dernier escargots avec toujours son stylo anti-allergie. Bon courage pour tes changements alimentaires. Ça demande… Lire la suite »

2
0
Nous serions ravi de connaître votre avis ! Cliquez ici pour commenter !x