Accueil Un peu de moi Les (pires) profs de ma vie !

Les (pires) profs de ma vie !

par mamande4
les professeurs de collège ou lycée

Récemment, Maman Lempicka faisait appel à notre mémoire pour nous inciter à partager une rencontre particulière qu’on aurait eu avec un prof. Un prof qui nous aurait marqué positivement et profondément. J’ai alors repensé à mes années de collège et lycée, en me disant que je n’avais pas eu la chance de connaître cela. Je me suis plutôt rappelée un autre type de profs que j’avais eus…

Pour n’en citer que quelques uns…

Le réac’ – histoire-géo
Comment ne pas se rappeler de lui ? Le seul prof de ma scolarité (heureusement le seul) qui fumait en classe (oui oui même à l’époque c’était scandaleux et personne ne lui disait rien !). Il avait évidemment un avis bien arrêté sur bon nombre de sujets. Sa salle était mitoyenne à la salle de musique. Pour plus d’isolation, il y avait une double porte communicante entre les deux classes : il mettait les élèves perturbateurs entre les deux portes.. La pédagogie bienveillante n’existait pas encore !

La mannequin – français
Sans avoir le profil mannequin, elle venait chaque jour avec une nouvelle tenue, très sexy et très moulante. Je pense qu’en une année, on ne l’a jamais vue avec la même tenue. Du coup, forcément on était plus appliqué à commenter sa garde-robe qu’à se concentrer sur les commentaires de texte..

L’alcoolique fier de lui – biologie
Le café de 10h devait certainement être remplacé par une autre boisson. On en sentait des effluves quand il passait dans les rangs.. Il devait également être fier de lui et de ses cours, car si on ne recrachait pas mot pour mot ses cours dans ses contrôles, notre note s’en ressentait et ne dépassait jamais la moyenne (même si on avait bien compris le sujet).

Celui qui est à l’ouest – économie
Alors lui, il avait beaucoup de succès auprès de ses élèves car il paraissait souvent à l’ouest. Toujours un bon mot, une réflexion rigolote, un commentaire déplacé, ce qui est le bienvenue dans une longue journée de classe. Je ne dirais pas qu’on ait été imprégné de sa matière, mais au moins c’était l’occasion de passer un bon moment.

La dépressive – philo
Je pense qu’il n’y avait pas meilleure prof pour me brancher avec la philo.. à notre avis, elle était dépressive (d’ailleurs elle n’a pas terminé l’année), mais son entrée en matière en début d’année n’a pas été convaincante. Déjà, initier la philo à des jeunes, c’est pas évident, mais quand la prof est très loin de ce qu’on attend d’elle, c’est encore plus dur !

Celle qui a une hygiène douteuse – maths
Je ne vais pas dire qu’elle ne se lavait pas, je n’en sais rien. Mais ce qui est sûr c’est qu’elle n’avait pas de déo.. C’était l’enfer quand elle passait dans les rangs pendant les cours. On redoutait tous ce moment car il est difficile de se boucher le nez sans se faire remarquer. On aurait pu faire abstraction de ça, si elle nous avait transmis son amour des maths… mais non !

 

 Finalement…

… ce serait bien eux les profs de ma vie. Plus de vingt ans après je m’en souviens encore. Plus que de tous les autres, dont j’ai un vague souvenir et qui ont tout simplement fait leur travail. Ils ont tous essayé tant bien que mal d’enseigner leurs matières à des enfants qui avaient toujours mille autres préoccupations.

J’ai toujours pensé qu’être prof devait être une vocation, car tenir et intéresser des jeunes n’est pas facile ! Je vois mes enfants, qui chaque année adore leur maîtresse. Je préfère me dire que ce n’est pas parce qu’ils sont en primaire, mais qu’une nouvelle génération de prof est arrivée. Des profs qui ont une pédagogie plus fine, une envie d’enseigner et de transmettre, la volonté de partager leurs connaissances et de donner le goût de la découverte. Des profs plus modernes finalement.

Et vous, quel souvenir de vos profs avez-vous ?

0 0 vote
Évaluation de l'article
12 commentaires
3

You may also like

S'abonner
Notifications
guest
12 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
unbrindemaman

Super article, l’approche est vraiment drôle. Pour ma part, oh que oui j’ai de sacré souvenirs de profs pas terrible. les catégories sont très proche des tiennes… J’ai aussi eu de très bon profs, philo, math, physique, francais…
EM.

Bébé est arrivé !

En lisant ton article, je me suis également souvenue de quelques “cas” mais comme je disais à Maman Lempicka, aucun ne m’a marqué au point de me faire adorer une matière…

Maman Sur Le Fil

J’en ai eu aussi des profs qui rentraient dans ces catégories… Mais j’ai aussi eu de super profs. De toute façon, sans envie et sans passion, je ne vois pas comment on peut donner envie d’apprendre aux enfants !!

Virginie

Misscouette

Et bien c’est une belle brochette ! Je me souviens surtout de mon professeur d’arts plastiques en terminale qui nous terrifiait au point de plancher sur nos devoirs toute la nuit pour être sûr de ne pas le décevoir mais il avait l’amour du métier et c’était un gentil tyran alors j’en garde un très bon souvenir.

Maman Lempicka

Très sympa cette façon d’avoir abordé mon sujet, merci beaucoup d’avoir joué le jeu, j’avoue que j’ai halluciné pour le prof qui fumait en classe, et je pense qu’on avait la même prof de philo! 😉

Les Délices de Framboise

super article 🙂
On a tous eu des profs comme cela qui nous ont tellement marqués que l’on s’en souvient des années après !

12
0
Nous serions ravi de connaître votre avis ! Cliquez ici pour commenter !x
()
x