Accueil Un peu de moi Et bientôt, les vacances…

Et bientôt, les vacances…

par mamande4
Vacances d'été, une saveur particulière

Courir dans les champs, regarder les tracteurs, observer les papillons, inventer des nouveaux jeux, fabriquer des cabanes, lire des vieux Mickey, grimper aux arbres, jouer à l’eau, s’allonger dans l’herbe, cueillir les épis de blés, sentir la moisson…

Les souvenirs de mes étés à la campagne me remontent, tandis que j’imagine ce que sont en train de faire mes enfants en vacances. Profiter de l’instant, en pensant qu’au présent ou n’avoir à se soucier que de ce que l’on aura au goûter… Et ne jamais s’ennuyer !

 

Les vacances, les saveurs de l’été, un monde qui se met en pause…

Paris se vide, l’activité se ralentit et je sens les vacances qui approchent. Ces vacances auxquelles on pense de manière lointaine. Puis qui se décident et se concrétisent au fil des jours, quand on voit l’été approcher. Sans se projeter trop rapidement, pour ne pas que l’attente soit trop longue. Mais on se permet de les savourer, ces moments d’attente, en laissant rêver au bonheur simple qui sera bientôt là.

Mais avant de partir, il faut déjà affronter le mois de juin, avec son lot de stress, de fatigue et d’excitation ! Juin nous emporte avec toute sa force, qu’on en sort vidé de notre énergie. A la fin, on ressent encore plus fortement ce besoin de vacances Et le temps passe lentement, alors que le mois de juin est long, trop long !

En premier, ce sont les enfants qui connaissent le bonheur de s’arrêter, après une année intense de joie, d’énervements, de découvertes et d’émotions. On sent le besoin qu’ils ont de retrouver un peu de calme et un rythme qui leur est plus adapté, pour se ressourcer. Même si nous, parents, continuons encore de travailler, la course du quotidien n’est plus un marathon. On commence à lâcher prise sur les horaires, et à prendre un peu de temps plus facilement. C’est un début de vacances…

 

Vacances d'été, des moments uniques

 

… et ensuite, simplement profiter

C’est que notre esprit commence à s’évader en prévision des vacances qui approchent.. Et si on a en plus la chance d’avoir la possibilité que les enfants partent avant nous, c’est un avant-goût de congé !  Être parents sans enfants, c’est un peu comme revivre une seconde jeunesse et retrouver des petits plaisirs oubliés ! Une sortie imprévue, en un coup de fil, hop c’est réglé ! Il ne reste plus qu’à profiter !

Il faut encore travailler, mais on sent les gens autour qui commencent à partir les uns après les autres. Et ceux, qui reviennent déjà, n’ont plus qu’à nous raconter leurs vacances. Alors que nous, nous pouvons encore rêver aux nôtres. Elles seront forcément formidables…

Encore un petit coup de boost au boulot, plus que quelques jours à tenir. Les derniers moments sont souvent sous pression. Il faut anticiper son congé au bureau et préparer les affaires pour ne rien oublier avant le départ. La tête est à deux endroits en même temps, voire trois quand on s’assure que tout va bien aussi pour les enfants !

 

Enfin, c’est à notre tour. Nos vraies vacances sont arrivées en douceur et à temps. On est prêt pour se faire plaisir en famille ou entre amis, pour de nouvelles découvertes et retrouver les joies du lâcher prise. Courir dans les champs et profiter tout simplement…

0 0 vote
Évaluation de l'article
10 commentaires
1

You may also like

S'abonner
Notifications
guest
10 Commentaires
plus anciens
plus récents plus de votes
Inline Feedbacks
Voir tous les commentaires
Bébé est arrivé !

Bonnes vacances à toi ! Profites en bien 🙂

Madame Bobette

Profitez bien de vos vacances 😉

Dinette et Paillettes

Tic, Tac, Tic, Tac… le compte à rebours est lancé !

WorkingMutti

D’excellentes vacances à vous 6 🙂

emilie

Je viens tout juste de découvrir ton blog et je dévore tes articles l’un après l’autre. J’apprécie beaucoup ta manière d’écrire, car à travers cette petite lecture je me suis remémorée mes vacances avec mes parents, quand j’étais plus jeune.

10
0
Nous serions ravi de connaître votre avis ! Cliquez ici pour commenter !x
()
x